Prochain concert

Half Moon Run

Festival de la Poutine de Drummondville

26 août 2017 à 21:45

Découvrez le Quatuor esca

Esca, c’est Edith, Sarah, Camille et Amélie. Quatre musiciennes chevronnées, passionnées par leur art et le plaisir de se produire ensemble. Fondé en 2004, ce quatuor à cordes dynamique est réputé pour ses prestations accomplies et la richesse de son répertoire, qui passe du classique à la musique populaire. Ce qui distingue esca? Une solide formation classique et une rigueur sans faille, combinées à une grande créativité et un véritable sens du spectacle. Sympathiques et chaleureuses, les musiciennes de la formation dégagent une énergie communicatrice qui gagne le public à tout coup.  Polyvalentes, toujours professionnelles, elles se produisent avec un égal bonheur dans des concerts classiques, des tournées avec des artistes de renom, des enregistrements d’albums.

esca… Un quatuor résolument féminin.

Le Quatuor esca, c’est Edith, Sarah, Camille et Amélie.
Photo d'Edith Fitzgerald {e}

Edith Fitzgerald

Second violon

E. Fitzgerald… Ella, la grande dame du jazz, l’a dépouillée de ses initiales. J. F. K., de son « middle name ». En revanche, Edith, la Trifluvienne, leur a extorqué le talent, l’intelligence, la beauté et peut-être aussi un certain goût prononcé pour le rose qu’elle porte avec charme et candeur en toute saison.

Dérogation scolaire, conservatoire, sport, théâtre, grands vents du fleuve et volière _ elle vous expliquera _ ont marqué ses premières années. Université, rigueur, introspection, party, fou rire et jogging en ont rythmé les suivantes. Edith Fitzgerald est le « métronome » du quatuor, celle qui bat la mesure, retient et fait bondir le tempo, celle qui freine les excès ou leur consent folie et liberté !

E pour Edith… Écoute, Efficacité, Élan… Ergo pro…

Photo de Sarah Martineau {s}

Sarah Martineau

Alto

S. Martineau… Son prénom signifie « princesse » en hébreu. En esca, il annonce plutôt « tête dirigeante » du quatuor. Sarah l’imprévisible, Sarah l’impétueuse, Sarah la dynamo, épouse sans contradiction Sarah la cérébrale, Sarah la gestionnaire de talents, pour scander, tambours battants, le nom de son entreprise : esca

Soliste, Sarah Martineau ? Elle n’en a que faire. Jouer en groupe, c’est ce qui la fait vibrer, exulter, sauter de joie. Du conservatoire à l’université, de sa première « gig » au dernier show télé, Sarah carbure en « gang »… Orchestres de chambre, groupes pop, groupes rock, orchestres symphoniques, duos, trios… Une même émotion, une seule exigence, un même raffinement, une seule volonté : donner à son alto tout le sublime de son talent.

S pour Sarah… Sonorité, Spontanéité, Séduction… Spinning…

Photo de Camille Paquette-Roy {c}

Camille Paquette-Roy

Violoncelle

C. Paquette-Roy… La noblesse couronne son nom et son instrument. Toute jeune, elle l’a vite compris et s’est empressée de troquer la modeste viole à bras pour l’auguste trône du violoncelle. Plus pragmatiquement, Camille désirait jouer « assise » et n’a jamais regretté son choix ! De l’ensemble Les Songes aux Puces de Stradivarius, Arion et esca, d’Ingrid St-Pierre à Jean Leloup ou Half Moon Run, Camille Paquette-Roy et sa chaise restent bien campées sur scène, professionnalisme inscrit au bout des doigts.

Discrète et de peu de mots, elle explose en images, caractères et couleurs dès que son archet touche les cordes. Souveraine par la solidité de sa technique, inspirante par la sensibilité de son jeu, elle est l’équilibre du quatuor. La science, l’émotion et l’énergie parfaitement canalisées.

C pour Camille… Charme, Compétence, Curiosité, Contemplation… Cello à cent pour cent…

Photo d'Amélie Lamontagne {a}

Amélie Lamontagne

Premier violon

A. Lamontagne… Elle a grandi parmi les eskers et les moraines d’Abitibi. Elle a dûment fait ses gammes et ses arpèges au conservatoire et à l’université. Elle a minutieusement fourbi ses armes avant de s’éclater sur scène. Aventurière fougueuse, violoniste douée, elle parcourt depuis l’Europe et les Amériques, archet à la main. Passionnée de classique, de pop, de jazz, de musique du monde et de tango, Amélie Lamontagne collectionne les célébrités qu’elle a accompagnées sous les feux des projecteurs.

Aux dires de son fan numéro un, son fils Arthur, Amélie est la meilleure violoniste du monde entier et la plus grande championne de karaoké qui soit ! Amélie fait chanter son violon… C’est ainsi que ses complices Edith, Sarah et Camille décrivent son jeu sensible, romantique et nuancé. Pas étonnant que les trois complices lui aient confié le rôle majeur de premier violon du quatuor esca.

A pour Amélie… Affirmation, Allant, Agilité… As gagnant…

Valliere No.3

QUATUOR ESCA

Extraits

Jean Leloup Le roi se meurt Paradis City 0:39
Half Moon Run I can't figure out what’s going on Sun leads me on 0:32
Gabrielle Shonk Habit Single 0:36
Ariane Vaillancourt Le son des cloches FIG. 1 0:40
The Brooks Mama Pain and bliss 0:33
Alexis Normand Sans attentes Alexis Normand 0:40
Sébastien Lépine III Imaginations 5.1 0:34

Contactez-nous

514.318.5914

info@quatuor-esca.com